Stop à la stagnation musculaire

Publié par Sébastien Dorthe le

Stop à la stagnation musculaire

La stagnation musculaire est un problème qui peut survenir lors d’un programme de prise de masse. Elle touche généralement les débutants, et très rarement les sportifs expérimentés. Toutefois, n’importe quel athlète adepte de musculation peut se retrouver confronter à ce problème. Il se traduit par un arrêt du développement des muscles, et ce, malgré les exercices réalisés par le sportif. Vous en souffrez en ce moment ? Ou alors vous souhaitez trouver des astuces pour prévenir la stagnation musculaire ?

Eh bien Fitmoove vous propose ici d’en apprendre le maximum sur ce phénomène. Vous pourrez aussi découvrir nos différents conseils pour réussir à sortir de la stagnation musculaire.

Tout savoir sur la stagnation musculaire

Pour commencer, il est important de savoir ce que représente la stagnation musculaire. Alors pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, on dit qu’il y a stagnation musculaire lorsque l’athlète n’observe plus aucun changement au niveau de sa masse musculaire. En d’autres termes, il a beau s'entraîner et suivre un régime alimentaire adapté, il n’arrive plus à développer ses muscles.

Ce phénomène survient le plus souvent après quelques mois d'entraînement. Il touche donc les débutants, peu de temps après le début de la croissance de leur masse musculaire. Il peut avoir différentes causes en fonction de chaque athlète et du programme d'entraînement qu’il suit. Il convient donc de déterminer la cause réelle de votre stagnation musculaire, afin de trouver la solution la plus efficace pour en sortir. Parmi les causes les plus fréquentes on retrouve :

Le déséquilibre alimentaire

Lorsque vous décidez d’augmenter votre masse musculaire, vous devez d’abord passer par une prise de poids. En effet, pour offrir à l’organisme les nutriments nécessaire pour développer vos muscles, vous devez augmenter votre apport calorique journalier. Ce sont ces calories qui seront ensuite transformées en énergie que vous pourrez utiliser lors de vos entrainements pour construire plus de muscles.

Par conséquent, pour réussir à supporter la fréquence et l’intensité des exercices, il faut consommer un maximum de calories. Vous ne devez pas avoir peur de prendre de la graisse, car c’est une étape indispensable pour atteindre votre objectif. Attention cependant, car il ne faudra pas manger tout et n’importe quoi pour grossir de manière disproportionnée.

Il faut maintenir un certain équilibre, et pour ce faire, vous devez avoir une méthode efficace pour calculer avec précision vos besoins caloriques. Vous devez réussir à consommer chaque jour, une quantité suffisante de protéines, de lipides, de glucides, de protides et d’acides gras, pour favoriser le développement optimal de votre masse musculaire. Lorsqu’un seul de ces éléments vient à manquer, on observe une stagnation musculaire.

Un entraînement excessif

La stagnation musculaire peut aussi être provoquée par un entraînement excessif. En effet, si les exercices physiques réguliers sont indispensables pour développer ses muscles, il faut savoir qu’un surentraînement peut être contreproductif. C’est pour cette raison qu’un programme d'entraînement spécifique est défini à l’avance par un professionnel, en fonction des objectifs que chaque athlète souhaite atteindre. Par conséquent, choisir délibérément de vous entraîner plus longtemps ne vous permettra pas d’accélérer le processus, bien au contraire.

Ce que certains athlètes oublient, c’est que le temps de récupération musculaire est tout aussi important que les séances d'entraînement. En effet, c’est lorsque vous donnez au corps le temps de se reposer, qu’il peut développer de nouveaux muscles. Ainsi, un entraînement intensif et sans pause ne donnera aucun résultat. Les muscles ne peuvent pas se développer, et on assiste alors au phénomène de stagnation musculaire.

Un mauvais choix d’exercices

En règle générale, il est conseillé de varier régulièrement les exercices, pour permettre à tous les muscles de se développer. Ce qu’il faut savoir à ce niveau, c’est que chaque exercice permet de faire travailler et de développer un groupe musculaire spécifique. Il faut donc une période donnée pour permettre à l’organisme de progresser et de développer ces muscles.

Si vous changez d’exercices avant la fin de cette période, vous ne pourrez obtenir aucune amélioration au niveau de votre masse musculaire. Alors oui, il faut varier les exercices de son programme d'entraînement, mais à un rythme raisonnable. Vous devez donc prendre le temps de maîtriser chaque mouvement et observer de réels changements avant de passer à d’autres exercices.

Un mauvais programme d'entraînement

Mal planifier ses entraînements peut aussi conduire à une stagnation musculaire. En effet, si les séances d’exercices sont toujours les mêmes, avec le même niveau de difficulté, vous ne pourrez pas développer vos muscles sur le long terme. Vous devez donc chercher à vous dépasser à chaque fois, cherchez à progresser pour solliciter davantage vos muscles et réussir à les développer.

Dans le cas contraire, vos muscles ne pourront plus se développer, peu importe votre assiduité à suivre votre programme d'entraînement. Voilà pourquoi il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel en musculation ou d’un coach sportif, pour mettre au point un programme d'entraînement efficace.

Une pression trop importante

Si dans certains cas, la pression peut s’avérer être un carburant pour vous pousser à réussir, elle peut aussi être nuisible en excès. En effet, lorsque vous vous mettez une pression énorme sur les épaules pour atteindre rapidement une meilleure masse musculaire, cela vous pousse à vous imposer un rythme de vie draconien. Ceci n’est pas nécessaire pour atteindre vos objectifs.

Bien au contraire, pour se muscler de manière efficace, il faut faire preuve de patience et de détermination. C’est un travail de longue haleine. Cela signifie que vous ne pourrez pas obtenir des résultats plus vite en forçant sur les entraînements. Inutile donc de vous mettre la pression plus qu’il ne le faut, car cela pourrait jouer en votre défaveur et stopper le processus de croissance de vos muscles.

Augmenter la charge de poids pendant les exercices

La première astuce que nous vous proposons pour dire adieu à la stagnation musculaire, c’est l’augmentation de la charge de poids pendant les exercices. En effet, dans la plupart des cas, les muscles cessent de se développer lorsqu’ils s’habituent à la quantité d’effort à fournir pendant les exercices. Comme vous devez sans doute le savoir, les muscles ont une mémoire. Ainsi, au bout de plusieurs semaines, si vous continuez à soulever les mêmes charges, vous ne pourrez plus progresser. Pour cela, vous devez augmenter progressivement la charge de poids à soulever pendant vos séances d'entraînement. Vous pourrez trouver à cet effet, des poids, des haltères et d’autres accessoires Fitmoove, pour augmenter la difficulté de vos exercices.

Augmenter le nombre de répétition

La deuxième chose à faire pour lutter contre la stagnation musculaire, c’est d’augmenter le nombre de répétitions de chaque série d’exercices. En effet, pour un début, vous pouvez commencer avec des séries de 8 à 10 répétitions pour chaque exercice. Au fil du temps, il faudra solliciter davantage vos muscles et tenter de vous dépasser toujours un peu plus. Vous pouvez donc ajouter progressivement 2 répétitions au bout de 2 semaines d’entrainement.

Ainsi, au fur et à mesure que vous évoluez, vos muscles se renforcent et se développent davantage. Il est important à ce niveau de veiller à progresser lentement, pour permettre au corps de s’adapter et de suivre le rythme. Autrement vous risquez d’en demander un peu trop à votre organisme. Ce dernier n’aura plus alors suffisamment de temps pour récupérer, et dans ces conditions vos efforts seront vains.

Mélanger nos deux conseils précédents

Le dernier conseil consiste à combiner les deux conseils précédents. En d’autres termes, si le premier ou le deuxième conseil reste sans effet, il faudra les utiliser conjointement. Vous aurez donc à augmenter la charge de poids pendant vos exercices, tout en augmentant le nombre de répétitions. Pour exemple, si vous aviez l’habitude de soulever des poids de 20kg pour développer les muscles au niveau de de vos bras, vous pouvez passer à 25kg. Les séries étaient composées de 10 répétitions ? Alors passez à 12, puis à 14, etc.

Ce qu’il faut retenir

Ce qu’il faut retenir de tout ceci, c’est que la stagnation musculaire peut toucher n’importe quel athlète, mais surtout les débutants. Si vous voulez développer votre masse musculaire, la stratégie à suivre ne consiste pas simplement à faire du sport et à revoir son alimentation. Il faut prendre quelques précautions pour s’assurer d’obtenir les résultats escomptés à la fin du programme. Vous devez donc calculer avec précision vos besoins caloriques et les respecter.

Vous devez aussi vous entrainer régulièrement, sans pour autant empiéter sur le temps de récupération, car il est tout aussi indispensable pour l’atteinte de vos objectifs. Pour finir, pensez à augmenter la charge de poids à soulever pendant les entrainements, et à augmenter également le nombre de répétitions, de manière progressive. Si vous suivez tous ces conseils, vous pourrez éviter la stagnation musculaire ou en sortir si vous en êtes déjà victime.

Il ne tient donc qu’à vous de prendre en compte toutes les informations énumérées plus haut pour lutter contre la stagnation musculaire. Vous pourrez compter sur la boutique Fitmoove pour trouver tous les équipements et accessoires dont vous aurez besoin.

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.